Acceuil
Retour





Meschke Monika

Monika Meschke n’a pas suivi la voie d’une formation classique. C’est un parcours original qui l’a conduite d’un intérêt pour le monde du spectacle à un travail de sculpteur.
Née à Stettin en 1937, elle est devenue suédoise après l’exil forcé de sa famille.
Avec son frère Michael Meschke, metteur en scène, ou son mari le scénographe suisse Ruodi Barth, elle s’initie à une grande variété de techniques et de matériaux.
Après de nombreux voyages, elle s’installe à Aix-en-Provence.
Ayant découvert au Japon l’utilisation de matériaux inhabituels souvent légers ou fragiles, elle met au point une technique à base de polystyrène, fibre de verre, résines et tissus encollés, qui lui permet la réalisation de figures de taille humaine à la fois solides et légères.
Pour d’autres formats, elle préfère le bronze qui autorise la recherche d’effets de surface, de texture ou de patine. A côté des galeries ou musées, elle aime bien "installer" ses femmes dans des lieux publics : gares, églises, usines...
Figurative, elle refuse pourtant tout réalisme, elle veut sans prétention, sans provocation surprendre "en douceur", avec insistance, attentive à deux éléments privilégiés : le mouvement et le regard.
Le mouvement est toujours "à l’état naissant", précédant la narration, mouvement d’avant le geste.
Le regard, lui, s’offre plus étrangement comme un échange entre un spectateur et des figures sans visage.
Se souvient-elle du mot de Giacometti: "Tout le corps regarde"?

"L’écurie"
1730, Chemin de Bibemus
13100 Aix en Provence

Tel/Fax : 04 42 21 18 16

Mon email : monika.meschke@club-internet.fr